Les écrans sont omniprésents dans nos vies, selon l’Insee 87% des familles avaient un accès à Internet en 2018 ainsi que 82% des familles avaient au moins un outil numérique permettant un accès en ligne au sein du foyer. Des outils qui deviennent parfois un obstacle dans la communication de l’enfant mais aussi de la famille.

L’impact des écrans sur la santé des enfants est devenu un vrai sujet dans le milieu médical au point que Santé Public France mène depuis plusieurs années des études sur ce sujet. L’une d’entre elle se penche sur les liens entre l’exposition des enfants aux écrans et les troubles du langage. Cette enquête s’est basée sur l’observation de 276 enfants entre 3 et 6 ans en Bretagne. Après plusieurs semaines d’observation les scientifiques ont observés des résultats plutôt effrayant. 167 enfants ont été diagnostiqués avec des troubles du langage et 109 sans aucuns troubles. Les résultats montrent aussi lors d’une semaine scolaire classique 44,3% des enfants diagnostiqués regardaient les écrans le matin avant l’école contre 22% des enfants sans trouble du langage. Comment expliquer ces résultats ? L’exposition aux écrans le matin va épuiser la concentration de l’enfant, qui sera donc moins apte aux acquisitions. Plus l’enfant aura pris l’habitude d’être devant les écrans dès le matin plus sa capacité à se concentrer diminuera

L’importance du contenu

Il est évident que la surexposition aux écrans a un impact sur le développement des enfants, mais il est important aujourd’hui de s’interroger sur le contenu de ceux-ci. Selon Grégoire Brost, professeur en psychologie du développement « il semble absurde de se poser la question de l’exposition aux écrans en général, car cela dépend du contenu. Si un programme télévisuel est particulièrement riche, il n’est pas impossible qu’il ait des effets positifs sur le langage. » Alors plutôt que de supprimer totalement les écrans, il est préférable de trouver des programmes adaptés pour son enfant en fonction de ses aptitudes et de sa maturité. Il ne faut pas oublier que pour apprendre l’enfant a besoin d’interaction et d’attention, il faut donc l’accompagner dans son utilisation des écrans.

Ensemble devant les écrans

Plus les jeunes enfants regardent des écrans tôt plus ils auront des difficultés dans l’apprentissage du vocabulaire. Discuter, jouer, ou encore regarder les écrans avec son enfant permet donc à celui-ci d’enrichir son vocabulaire. Cela permet aussi de vérifier si le contenu est adapté à son enfant, et qu’il comprenne tout ce qu’il peut se passer dans le programme. Si l’on utilise correctement les écrans avec de l’écoute et de la communication entre parents et enfants, cela peut être un bon moyen de partage en famille.

Les enfants apprennent à communiquer en ayant des contacts avec le monde qui l’entoure et non avec les écrans. La télévision, les tablettes où autre ne sont pas à bannir, ils peuvent être un bon moyen pour apprendre de nouvelles choses mais aussi de partager des bons moments en famille.

.  

Les Conseils d’Horizon Multimédia 

  • L’acquisition du langage passe par la communication, votre enfant a besoin d’être stimulé afin d’enrichir son vocabulaire.
  • Une trop grande utilisation d’écran rend l’enfant passif, préférez des contenus qui mettent l’enfant en action.
  • Il existe de nombreux programmes éducatifs, cela peut être une bonne alternative attention tout de même à ce que ce soit toujours adapté à votre enfant.
  • La communication est la clé de la réussite dans l’utilisation des écrans, alors pensez à discuter avec votre enfant de ce qu’il a vu à l’écran.

Sources : https://etreparents.com/comment-les-ipads-et-les-smartphones-affectent-les-moins-de-2-ans/

https://theconversation.com/les-ecrans-atouts-ou-freins-du-dialogue-familial-132722