Nos enfants grandissent entourés des écrans et notamment de la télévision qui est souvent allumée à l’intérieur de nos foyers. Entre les chaînes d’informations en continues et le journal télévisé, les enfants sont souvent confrontés aux informations parfois anxiogènes. Mais sont-ils réellement en mesure de recevoir ce genre d’information ? Réponse !

C’est un rituel pour un grand nombre de foyers à l’heure du repas, allumer la télévision pour suivre les informations, même s’il n’est qu’un fond sonore pour vous les enfants peuvent toutefois tomber sur les images qui peuvent parfois être choquantes. Pour le psychiatre et psychanalyste Serge Tisseron il ne faut pas interdire les informations à son enfant surtout s’il est demandeur, il ne faudrait pas lui couper l’envie d’être curieux et l’enfant pourrait aller chercher l’information seul sur internet et tomber sur des images non adaptées. Une chose est sûre, avant l’âge de six l’enfant va avoir beaucoup de mal à comprendre les informations qui sont très souvent complexes et difficiles expliquer surtout à un âge où ils n’ont pas encore beaucoup de repères. Des images qui ne seraient pas violentes ou choquantes pour vous peut l’être pour vos enfants, il est donc très important de regarder le journal télévisé ou les chaînes d’informations avec eux afin de pouvoir discuter de ce qu’il a vu et compris.

Le journal des mauvaises nouvelles

Bien souvent lors des journaux télévisés nous sommes confrontés à beaucoup de mauvaises nouvelles qui donnent aux enfants une vision très négative du monde il est donc conseillé aux parents d’expliquer qu’il n’y a pas que des mauvaises nouvelles et qu’il se passe aussi des choses très positives dans le monde dans lequel ils vivent. Le journal télévisé peut être un bon moyen d’ouvrir le dialogue familial et de comprendre comment votre enfant voit le monde qui l’entoure. Lors de grandes catastrophes il est possible que votre enfant se sente triste et puisse avoir peur à l’idée que cela se produise chez lui, il est alors possible de le faire participer aux campagnes d’aide aux victimes cela permettra diminuer son angoisse.

Les infos pas seulement à la télé

Si ce n’est pas à la télévision l’enfant peut être confronté aux informations via la radio qui est bien plus compliquée à gérer que le petit écran. On peut penser que les contenus à la radio seront moins choquants pour les enfants car il n’aura pas les images. Or c’est le contraire ne voyant pas à quoi correspond l’information l’enfant va s’imaginer ses propres images qui ne seront pas forcément réalistes. Tout comme la télévision il est donc important de discuter avec lui de ce qu’il a entendu et surtout compris afin qu’il ne se fasse pas de fausses idées. Il existe aujourd’hui de nombreuses sources d’informations réservées aux enfants que ce soit des programmes télévisés, via des podcasts ou des magazines, si votre enfant est demandeur d’information vous trouverez un support adapté à son âge et à sa maturité.

Si vous regarder les informations en présence de vos enfants ou s’ils sont demandeurs de l’information il ne faut pas forcément l’interdire au risque qu’ils aillent s’informer en cachette. Il vaut mieux l’accompagner dans cette activité afin de créer le dialogue autour de ce qu’il a vue et compris. De plus il existe aujourd’hui du contenu spécialisé pour vos enfants les plus curieux !

Les Conseils d’Horizon Multimédia 

  • Avant six ans votre enfant n’est pas en mesure de comprendre l’actualité qui peut être complexe car il n’a pas assez de repères.
  • Il ne faut pas refuser l’information à un enfant demandeur, en revanche il faut l’accompagner pour être sûr qu’il est compris l’information.
  • Au milieu de toutes ces mauvaises nouvelles il est conseillé d’expliquer qu’il se passe aussi des choses joyeuses dans le monde qui autour nos enfants.
  • De nombreux contenus d’informations sont pensés pour les plus jeunes via des émissions, des magazines ou encore des podcasts.