Accueil / RessourcesWebthèque / Professionnels / Peut-on vraiment protéger ses données personnelles sur la toile ?

Peut-on vraiment protéger ses données personnelles sur la toile ?

Depuis mai 2018, l’Union Européenne a voté la mise en place d’un règlement appelé RGPD dans le but de protéger les données personnelles de chaque individu, auparavant collectées massivement sans notre accord. Or, la collecte et le traitement des données personnelles constituent des risques pour la vie privée. En effet, en cas de piratage ou d’utilisation à mauvais escient de ces informations, le respect de la vie privée de l’individu peut être en danger. Le RGPD n’a pas pour but d’interdire la collecte et le traitement des données personnelles. L’objectif de cette réglementation est d’apporter un cadre contraignant et harmonisé à l’échelle de l’Union Européenne de manière à éviter la mise en danger de la vie privée des individus. Le règlement a mis au jour la nécessité de notre accord, et les mauvaises pratiques de nombreux sites et des réseaux sociaux ont créé la défiance des internautes face aux géants du Web. Pas étonnant donc de les voir prendre des séries de mesures pour renforcer la confidentialité de ces informations et assurer à leurs utilisateurs une meilleure sécurité.

Quelques conseils

Si c’est gratuit, c’est toi le produit. Pour lutter contre ce sentiment persistant et permettre à ses utilisateurs un meilleur contrôle de leurs données, Google annonce un certain nombre de nouveautés sur ses produits.

Un mode incognito dans Google Maps

Le mode incognito est devenu indispensable sur les navigateurs, pour éviter de conserver un historique sur des actions que l’on ne souhaite pas voir archivées (par exemple, pour acheter un cadeau d’anniversaire surprise). Déployé également sur YouTube l’an passé, ce mode arrive désormais sur Google Maps. Une fois activé, il permettra que vos recherches ne soient pas enregistrées sur votre compte Google ni utilisées pour personnaliser votre expérience. Arrivée prévue dans les prochaines semaines sur Android, et sous peu sur iOS.

 

La suppression automatique désormais sur YouTube

Vous pouviez déjà choisir un temps limite de conservation de vos données d’activité sur le web et les applications, mais aussi de votre historique de localisation sur votre compte Google. Cela vous permettait de faire en sorte que vos données ne soient pas conservées plus de 3 ou 18 mois selon vos choix. Cette possibilité a désormais été étendue à YouTube, où elle fonctionnera de la même manière.

L’Assistant Google intègre mieux la notion de vie privée

Il vous sera désormais plus facile de gérer vos données dans l’Assistant Google. Vous pourrez à tout moment lui demander (à l’oral bien sûr) des informations sur la sécurité de vos données, mais aussi changer vos paramètres de confidentialité directement à l’aide de la commande vocale. Vous pourrez notamment supprimer en une phrase l’historique de vos recherches vocales sur une période voulue. Cette fonctionnalité sera accessible en français dès ce mois.

 

Un gestionnaire de mots de passe amélioré

Le check-up sécurité vous permet de centraliser différentes actions potentielles pour mieux sécuriser votre compte : gestion des appareils connectés, accès d’applications tierces, numéro de téléphone de récupération… De la même manière, Google va renforcer son gestionnaire de mots de passe avec un Password Checkup, qui permettra d’indiquer si les mots de passe choisis sont sécurisés, ou s’ils ont déjà été victimes de fuites de données.

Firefox souhaite permettre aux internautes, « même les plus inexpérimentés techniquement », de visualiser facilement un certain nombre d’informations.

  • Les cookies qui ont essayé de les pister ou de créer un profil publicitaire basé sur des données récoltées sans leur consentement ;
  • Les entreprises à l’origine de ces cookies et les sites web qui ont tenté d’introduire ces cookies sur les PC ;
  • Les différents types de traqueurs bloqués par Firefox : pistage intersites, réseaux sociaux, détecteurs d’empreinte numérique (canvas fingerprinting…)

 

Le tableau de bord intégré à la nouvelle version de Firefox accueille également d’autres produits conçus par Mozilla comme Firefox Lockwise (pour gérer vos mots de passe et appareils synchronisés) ou Monitor (pour maîtriser les fuites de données).

Pour accéder au nouveau tableau de bord, assurez-vous d’utiliser la dernière version de Firefox (la numéro 70). Ensuite, il suffit d’aller dans le menu et cliquer sur Protections de la vie privée (ou d’écrire about:protections dans la barre d’adresse).

Sources

  • https://www.blogdumoderateur.com/nouveautes-google-confidentialite/
  • https://www.blogdumoderateur.com/mozilla-firefox-70-protections-de-la-vie-privee/
  • https://donnees-rgpd.fr/traitement-donnees/mesures-protection-donnees/