Accueil / RessourcesWebtèque / Parents /Les effets des écrans sur notre cerveau

Les effets des écrans sur notre cerveau

A l’heure d’aujourd’hui, une majorité de personnes en France, et dans le monde, utilise des écrans. Que cela soit un smartphone, une tablette, une télévision ou encore un ordinateur, il y en a dans quasiment tous les foyers. Il y a environ 5,5 écrans par foyer en moyenne. Nous allons donc voir les effets des écrans sur notre cerveau.


Quelques conseils

Le cerveau humain est la plus performante des machines qui puisse exister, il s’adapte à toute forme de changement y compris le numérique. Selon une étude menée en Amérique en 2011, il est montré que lorsque nous cherchons une information, nous avons plus tendance à chercher notre smartphone plutôt qu’à faire jouer notre mémoire.

Plusieurs facteurs rentrent en compte lors de cette altération à la mémoire : en premier lieu le « multitasking », par exemple le fait d’essayer d’apprendre une leçon tout en s’intéressant aux réseaux sociaux. Notre cerveau est bombardé constamment d’informations et n’arrive donc pas à tout traiter comme il le faudrait. Et le dernier facteur est le fait que l’attention est souvent interrompue par des appels/notifications, ce qui coupe le rythme de travail.

Ces 5 dernières années, de nombreuses recherches ont mis en lumière l’impact que peuvent avoir les écrans sur notre cerveau.

Il a été constaté un rétrécissement du cortex frontal ainsi qu’une mauvaise circulation des fluides chez les personnes addictes aux écrans. Une partie du cerveau qui sert à communiquer s’en voit rétrécie ainsi que des défauts de connexion cérébrale, qui peuvent amener à des symptômes évoquant l’autisme ou des troubles bipolaires.

Une personne souffrant de ces symptômes sera plus sujette à être impulsive, à avoir un terrain plus additif qu’une autre personne, plus agressive, et il existe un risque de prise de mauvaises décisions.

Le sommeil est quelque chose de très important pour chacun de nous car il permet de recharger les batteries pour le lendemain.

Un problème est soulevé dans le fait que plus nous utilisons des écrans, moins notre sommeil est réparateur. Cela est causé par l’hyper-connexion, le nombre d’images par secondes que le cerveau reçoit et la lumière des écrans. Trop de temps passé sur les écrans augmente aussi les poussées de stress, la pression sanguine et le rythme cardiaque.

Cela a également un impact sur le développement cognitif de l’enfant. Une recherche a été conduite par des chercheurs canadiens (Institut CHEO, université d’Ottawa, Carleton University). Elle a porté sur 4.520 enfants de 8 à 11 ans sur 20 sites à travers les États-Unis. La conclusion tirée de cette étude met en lumière le fait qu’utiliser les écrans deux heures par jour impacterait le développement cognitif de l’enfant (sur le langage, la mémoire, la réactivité, la concentration..).

Sources

  • https://www.youtube.com/watch?v=Pc7gq-TND9c
  • https://lebonusagedesecrans.fr/essentiel-a-savoir/les-ecrans-en-france/
  • https://www.psychologies.com/Culture/Ma-vie-numerique/Articles-et-Dossiers/Les-ecrans-les-eteindre-ou-les-apprivoiser/Neurosciences-l-impact-des-ecrans-sur-le-cerveau
  • https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/internet-ecrans-modifieraient-cerveau-nos-enfants-44207/