Accueil / RessourcesWebthèque / ProfessionnelsLe temps de jeu

LE TEMPS DE JEU

Le temps passé à jouer aux jeux vidéo est une des inquiétudes majeures des parents. La passion du jeu et les défis lancés par les jeux vidéo peuvent nécessiter d’y consacrer un temps important. En outre, le temps passé sur les jeux vidéo ne doit pas être isolé du temps des autres loisirs numériques. Mieux vaut raisonner « temps écrans » en cumulant télévision, tablette, ordinateur, console et même smartphone.

Quelques conseils

L’idée selon laquelle il existe un volume horaire de jeu idéal n’est ni prouvée, ni particulièrement judicieuse pour contrôler l’activité du joueur. En effet, si la limite de deux heures de jeu par jour est parfois avancée, rien ne prouve qu’elle garantisse une pratique adéquate, ni qu’au-delà de cette limite, la pratique devienne réellement problématique.

Aussi, il n’y a pas de temps de jeu de référence recommandé. Les parents doivent en revanche poser les limites et définir le temps de jeu en tenant compte :

  • de l’âge,
  • du caractère de l’enfant,
  • du temps scolaire,
  • du temps consacré aux autres activités.

La question du temps de jeu ne se réduit pas uniquement au temps consacré à ce loisir. Les moments de jeu doivent être aussi pris en compte et intégrés lors de la définition des règles. Ainsi, le temps autorisé pourra être adapté en fonction des périodes scolaires et extrascolaires, en tenant compte du planning de l’enfant. Si vous hésitez, sachez par exemple que le jeu vidéo ou la télévision avant l’école le matin sont souvent déconseillés par les enseignants pour éviter les troubles de la concentration. Le jeu vidéo juste avant de s’endormir est également à proscrire.

Le critère le plus approprié pour déterminer le seuil de « nocivité » d’un jeu vidéo sur le joueur est sans doute la perte de lien social qu’une pratique excessive du jeu est susceptible d’entraîner. L’amoindrissement des relations avec les autres membres de la famille ou les amis est un indicateur plus pertinent pour juger du caractère excessif de la pratique du jeu. Il est donc fortement recommandé de ne pas s’arrêter à une limite horaire excessivement réduite et inflexible lorsque vous fixez les règles de jeu qui s’imposent à votre enfant. Pour vous aider, vous pouvez aussi consulter les résultats d’une large étude de l’Académie des sciences sur l’effet des écrans sur les enfants.
  1. Établir des règles claires, précises, personnalisées et évolutives ;
  2. D’une manière globale, raisonner en « temps écrans » (TV, smartphone, jeux vidéo…) ;
  3. Ne pas laisser consoles de jeux portables, ordinateurs ou smartphones dans la chambre ;
  4. Dialoguer avec l’enfant pour tenter de comprendre pourquoi il est tant attiré par le jeu vidéo et poser avec lui les limites ;
  5. Veiller à ce qu’il ne se coupe pas de ses autres activités.

Le plus important est d’instaurer un véritable dialogue avec l’enfant, afin d’établir ensemble et sereinement les limitations qui seront apportées à son temps de jeu. En effet, ce dialogue doit permettre la compréhension des limites imposées et l’importance d’exercer en parallèle d’autres activités.

Sources

  • www.pedagojeux.fr : Plateforme d’information et renseignement sur les jeux vidéo.
  • www.reseau-canope.fr : Le réseau Canopé édite des ressources pédagogiques transmédias (imprimées, numériques, mobiles, TV). C’est un réseau de création et d’accompagnement pédagogiques.
  • www.internetsanscrainte.fr : Internet Sans Crainte est le programme national de sensibilisation des jeunes aux enjeux et risques de l’Internet.
  • www.e-enfance.org : L’association e–enfance protège les enfants des dangers d’internet lutte contre le cyber harcèlement et harcèlement. Elle propose un guide contrôle parental gratuit.
  • www.actioninnocence.org : Action Innocence est une organisation qui a pour but de promouvoir une pratique sécurisée d’Internet en s’adressant aux enfants, aux adolescents et aux parents ainsi qu’aux professionnels de l’enseignement, de la santé et du social.
  • www.netecoute.fr : Gratuite, anonyme, confidentielle Net Écoute est la ligne téléphonique contre le cyber-harcèlement et les problématiques des enfants / ados avec Internet.
  • www.frequence-ecoles.org : Fréquence Écoles est une association qui s’engage depuis bientôt 20 ans à favoriser une attitude critique des jeunes face aux médias.