Accueil / RessourcesWebthèque / Parents /La réalité virtuelle

La réalité virtuelle

Casques de réalité virtuelle ou films et jeux en 3D, la réalité virtuelle s’est énormément développée ces derniers années, afin de réduire au maximum la sensation de virtualité. Il peut être intéressant de s’intéresser aux atouts et aux risques que peuvent induire ces équipements.

Quelques conseils

Cela permet de rendre un contenu multimédia toujours plus réaliste, renforcé, pour les jeux vidéo, par le fait que l’utilisateur est actif dans cet environnement, comme s’il était dans le monde réel. Sur certains jeux et certains casques, des mécanismes de reconnaissance faciale permettent de reproduire des traits de son propre visage sur le personnage virtuel.

Les films ne sont pas en reste. De plus en plus de films en 3D sortent au cinéma de manière à renforcer les sensations des spectateurs et il y a même eu, au milieu des années 2010, un boom dans la production de téléviseurs 3D. Ces derniers, n’ayant pas connu le succès espéré, ont depuis été supplantés par les téléviseurs 4K, offrant des images plus larges, plus hautes et plus nettes que des téléviseurs normaux.

On peut également retrouver cette expression dans de nombreux discours de personnalités politiques ou médiatiques pour contredire des affirmations sur elles-mêmes, données par des opposants. On peut facilement se perdre entre les vraies informations, les fake news et les vraies informations que ces personnalités font passer pour des fake news.

Ils sont de plusieurs sortes, mais reprennent généralement les risques connus des jeux vidéo et des écrans en général, en les amplifiant.

En effet, si les écrans peuvent entraîner, suivant les habitudes, des problèmes de vue, les casques de réalité virtuelle augmentent encore plus les risques. Pour être bien placé face à un écran, il faudrait se trouver à 1,5 fois la diagonale de l’écran. Or avec un casque de réalité virtuelle, nous sommes collés à l’écran, ce qui renforce les risques de myopie.

De plus, cette réalité virtuelle donne encore plus l’impression que les jeux sont réels. Ainsi, un utilisateur qui ne se modère pas, passe trop de temps sur son casque de réalité virtuelle, aura de plus en plus de mal à faire la différence entre la vraie vie et le virtuel et pourra donc avoir tendance à répéter dans la vraie vie des actions de son jeu. Soyez donc vigilants et n’en abusez pas.

Vous pouvez également souffrir de nausées, de maux de tête, de fatigue ou bien de vertige, car votre cerveau n’est pas habitué et n’est pas fait pour naviguer dans ces mondes virtuels à la réalité augmentée.

D’ailleurs, certains fabricants de casques, comme Oculus ou Samsung, recommandent aux utilisateurs de faire des pauses de 15 à 20 minutes toutes les heures, pour limiter les effets indésirables de ces objets. Ils en déconseillent aussi l’usage aux moins de 13 ans, alors que l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES), déconseille aux enfants de moins de 13 ans d’y passer plus de 30 minutes par jour.

Enfin, prenez garde au matériel réel qui se trouve autour de vous. Jouer à un jeu impliquant de grands mouvements, dans votre salon ou dans votre chambre, entraîne des risques pour le mobilier autour de vous. Il est donc préférable, pour ceux qui utilisent ces équipements, de le faire dans un espace libre de meubles, miroirs, verres etc. qui pourraient être cassés dans la bataille, entraînant certainement des réprimandes, voire une punition de la part de vos parents.

Sources

  • www.pedagojeux.fr : Plateforme d’information et de renseignement sur les jeux vidéo.
  • www.bienvivreledigital.orange.fr : Conseils et astuces pour vivre le monde digital en toute sérénité.
  • https://www.passeportsante.net : site québécois de conseils santé pour le grand public, de la prévention aux solutions