Accueil / RessourcesWebthèque / Parents / Faut-il croire tout ce qu’on voit sur Internet ?

Faut-il croire tout ce qu’on voit sur Internet ?

Internet est un formidable outil d’information ! Plus rapide et moins coûteux qu’un journal, plus proche de soi tout au long de la journée, à travers les smartphones notamment, que les chaînes d’informations en continu. Mais s’agit-il pour autant d’un outil fiable ?

Quelques conseils

Cette expression est désormais couramment utilisée dans le langage français courant pour désigner de fausses informations dévoilées par une personne ou un média de manière volontaire ou non. Ce phénomène n’est pas récent mais, comme beaucoup, il s’est développé à grande échelle sur la Toile.

On peut également retrouver cette expression dans de nombreux discours de personnalités politiques ou médiatiques pour contredire des affirmations sur elles-mêmes, données par des opposants. On peut facilement se perdre entre les vraies informations, les fake news et les vraies informations que ces personnalités font passer pour des fake news.

Il s’agit de sites Internet, majoritairement tenus par des personnes aux idéologies extrémistes, remettant systématiquement en cause les théories officielles. A l’aide de « preuves » qu’ils ont fabriquées ou recherchées on ne sait où, ils expliquent des soi-disant manipulations qui seraient exercées par notre gouvernement ou d’autres gouvernements occidentaux puissants.

Cela contribue à instaurer un climat de doute dans la société car ces idées, par le biais d’Internet et des réseaux sociaux, sont rapidement relayées. De plus, comme il n’y a aucune hiérarchie sur Internet, les vraies informations, les fake news et les sites complotistes sont tous mélangés.

Au vu des avancées technologiques, il est désormais impossible d’affirmer qu’une chose est vraie parce qu’on l’a vue en vidéo. On peut très bien retoucher une vidéo, la sortir de son contexte ou, comme le font les Youtubeurs, la préparer à l’avance, un peu comme un film à petit budget. Ce que cherchent les Youtubeurs, ce sont des abonnés, des clics. Pour cela, ils vont volontairement réaliser des vidéos choquantes, ou d’explications que personne ne saurait vous donner. Mais eux, ils sauraient ? Non, pas vraiment. Mais en vous donnant l’impression de savoir, en vous montrant des vidéos montées de toute pièce, ils vous donnent l’impression de vous confier un secret. Vous cliquez et, grâce à vous, ils ont gagné de l’argent.
La principale règle est de savoir garder l’esprit critique. On ne peut pas croire tout ce que l’on voit sur Internet, mais tout n’est pas faux non plus. Il faut juste pousser ses recherches. Si une information vous intéresse au point de vouloir la croire et/ou la diffuser à des amis, vérifiez qu’elle soit vraie en la cherchant sur plusieurs sites différents, des livres, en écoutant la télé. Regroupez ensuite les informations communes à toutes vos recherches et vous serez sûrement proche de la vérité.

Il est également recommandé de vérifier la source (le journal ou la personne qui a publié l’information), voir s’il s’agit d’un site crédible, d’un site reconnu comme étant complotiste, voire d’un site satirique (comme le Gorafi, par exemple).

Pour les images, vous pouvez copier le lien de l’image et le coller dans Google images pour voir l’origine de cette photo, si elle a été reprise ou retouchée par exemple.

Sources

  • www.internetsanscrainte.fr : Internet Sans Crainte est le programme national de sensibilisation des jeunes aux enjeux et risques de l’Internet.
  • www.e-enfance.org : L’association e–enfance protège les enfants des dangers d’internet lutte contre le cyber harcèlement et harcèlement. Elle propose un guide contrôle parental gratuit.
  • www.actioninnocence.org : Action Innocence est une organisation qui a pour but de promouvoir une pratique sécurisée d’Internet en s’adressant aux enfants, aux adolescents et aux parents ainsi qu’aux professionnels de l’enseignement, de la santé et du social.
  • www.netecoute.fr : Gratuite, anonyme, confidentielle Net Écoute est la ligne téléphonique contre le cyber-harcèlement et les problématiques des enfants / ados avec Internet.
  • https://www.cidj.com/ : Le Centre d’Information et de Documentation Jeunesse est une association placée sous la direction du Ministère de l’Education nationale, pour donner aux jeunes un égal accès aux ressources nécessaires à leur autonomie.